Fractures vertébrales traumatiques

Les vertèbres peuvent être endommagées de différentes façons à la suite d’un accident : une chute de hauteur, un accident sportif chez les cyclistes et les cavaliers, etc.

Les fractures importantes qui sont « instables » et peuvent entraîner une paralysie ou une déformation importante doivent bien entendu être opérées.

Les fractures importantes avec tassement marqué du corps vertébral nécessiteront une chirurgie « ouverte » plus conséquente car la vertèbre devra être remplacée par une prothèse.

Fracture de la 11e vertèbre dorsale après une chute à cheval

Lorsque la fracture est moins grave, il est possible d’utiliser la cyphoplastie par ballonnet qui permet de rétablir la vertèbre. La technique est identique à celle de la fracture tassement ostéoporotique.

Chez les patients plus jeunes, le choix se portera davantage sur un ciment osseux « biologique » – qui se transformera par la suite en tissu osseux – que sur le véritable « ciment » qui est entre autres utilisé pour les prothèses de la hanche.

Chez ces patients également, le rétablissement est plus rapide et on évite une immobilisation prolongée, des douleurs et un éventuel tassement supplémentaire de la vertèbre.

En cas de fracture plus grave, il peut s’avérer nécessaire de combiner une intervention avec l’utilisation de vis et de tiges. Ces vis et ces tiges peuvent également être insérées par voie percutanée (à travers la peau) d’une manière aussi peu invasive que possible sans devoir faire une grande incision.

Ci-dessus une fracture grave de la 12e vertèbre thoracique : traitement par vertébroplastie par ballonnet et stabilisation à l’aide de vis et de tiges. La photo de droite est la radiographie de contrôle après 9 mois : rétablissement anatomique de la vertèbre, le patient ne souffre plus.

« précédent

 

Prenez un rendez-vous en ligne

Via le lien ci-dessous vous pouvez prendre un rendez-vous.

Réservez votre rendez-vous